Hier et demain, ici et ailleurs

par l'auteure Vanessa Terral

Parution du « Lamento des ombres »: préventes ouvertes!

Le premier livre des éditions du Chat noir est désormais en prévente!
Il s’agit de l’anthologie Le Lamento des ombres, deuxième opus des fées et méfaits du collectif Les enfants de Walpurgis!

couv_antho

Cette œuvre sombre, sur le thème de la musique et de l’inspiration maudite, sortira en septembre. Toutefois, vous pouvez d’ores et déjà la commander sur le site des éditions, en cliquant ici (frais de port offerts pour la France).
Et dans ce cas, vous aurez droit à un envoi en avant-première, le 23 août!

Ma contribution, au doux titre Les Flûtes enchantées, narre une nouvelle enquête féerique de la consultante en affaires occultes Hélianthe Palisède. Et nous y retrouvons la jeune Inch’Allah, déjà aperçue dans la nouvelle Orage dans le métro (publiée dans le n°2 du fanzine Pénombres).

Les auteurs au sommaire sont:
    •    Ambre Dubois
    •    Angélique Ferreira
    •    Marianne Gellon
    •    Céline Guillaume
    •    Cécile Guillot
    •    Bettina Nordet
    •    Stéphane Soutoul
    •    Vanessa Terral

Et voici la quatrième de couverture:

Tempo sourd ou pure envolée, trille innocente ou rugissement de haine, la musique vibre à nos oreilles de ses multiples identités. Tantôt berceuse, parfois fracassante, elle n’a pas de frontières, elle ignore les bornes. Ou plutôt, elle les refuse.
L’harmonie, ce fluide évanescent de cannelle et de myrrhe qui perce jusqu’aux palissades des cultures, marche aux confins de la mortalité. Elle transgresse les limites humaines. Elle apporte l’ailleurs jusqu’à nous, nous y transporte. Elle ouvre des passages vers des mondes imperceptibles et les créatures qui y vivent. Pour la beauté, pour la musique…

Huit auteurs se sont rencontrés autour d’une poignée de notes. Certains ont pris l’immortalité en Dot majeure, d’autres un chant Fa-erique aux accents tragiques. Les restants se sont partagé des partitions en clés de Sol afin de passer une porte, une épreuve… ou la muraille dont s’entoure un cœur.
Dans ce grand opéra à huit voix, l’Histoire croise l’utopie, la fantasy médite en compagnie du fantastique romantique sur la magie et les pactes faustiens. Un arpège délicat se met en œuvre. Une mélodie douce-amère, où les ombres évoluent dans les brumes comme dans les consciences…

Le sentier du lamento vous mènera jusqu’à elles.

Commentaires Clos.